Quelles nouvelles ?








Une maison qui a une âme




Le projet de l'association A petits pas



L’association a été fondée en mai 2013 par des personnes désireuses de créer un lieu de viepartagée avec des personnes handicapées mentales.
L’association À petits pas... s’est donné comme principale mission de créer un lieu de vie partagée entre des personnes handicapées mentales adultes dépendantes et d’autres plus autonomes, des familles, des étudiants et retraités souhaitant vivre une vie fraternelle ensemble.

Le projet de fondation d’un foyer de vie de L’Arche a progressivement évolué vers le projet d’ouverture d’une maison de vie et de partage (montage financier encouragé par le Conseil départemental aujourd’hui, car moins onéreux pour l’État).

Pour ce faire, elle a sollicité la Fondation pour le logement social (FLS), de Madeleine et Raoul Follereau, bailleur social, reconnu d’utilité publique, qui favorise, par le logement, l’insertion de personnes en difficulté afin qu’elles construisent leur vie en relation avec d’autres et prennent leur place dans la société.

La FLS agit en co-construisant avec une association locale partenaire, pour répondre à un besoin et trouver une solution adaptée et pérenne à
chaque type de fragilité. Une étude de faisabilité est engagée.

« Nous voulons ouvrir “ une maison qui ait une âme ”. Pour nous, l’épanouissement des personnes accueillies passe par le respect de toute leur personne y compris leur dimension spirituelle. Une chapelle sera aménagée dans notre future maison de vie et de partage. »

Pour se préparer à cette transition, l’association À petits... pas doit recruter de nouveaux membres. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés.
L’association organise des samedis accueil-relais (une fois par mois) au centre social de La Livatte, rue Albert Thomas à Roanne, pour relayer et soutenir les familles.

Ils permettent d’apprendre à s’accueillir différents, de tisser des liens d’amitié par des activités manuelles, des jeux, la préparation et le partage du goûter dans un esprit fraternel.
MCG et MP


Appel à laine


 

Urgent !!!



Chez les femmes du Centre de détention de Roanne, deux ateliers « tricots » ont commencé depuis quelques mois. Le succès est tel qu’elles manquent de laine.
S’il y a, dans votre armoire, des restes de laine inutilisés depuis longtemps, c’est l’occasion de vous en débarrasser intelligemment, car cela permet aux détenues de s’occuper les mains et l’esprit en fabriquant des cadeaux « ensemble », ce qui est très bon pour la vie sociale « intra-muros ».
Nous assurons le transport, donc, prendre contact pour rendez-vous !
Christine Looten, 06 12 83 47 08
ou Francis Babeau, 06 84 59 11 06




Ambierle célèbre le bicentenaire de l’arrivée
de Jean-Marie Odin en Amérique !



Une commémoration d'importance



Les 9 et 10 juillet à Ambierle, nous ferons mémoire du bicentenaire de l’arrivée de Jean-Marie Odin (1800-1870) en Amérique.
Le 11 juillet1822, le jeune Jean-Marie Odin, séminariste de 22 ans né à Ambierle, débarquait à la Nouvelle-Orléans pour commencer une vie de missionnaire. Il s’ensuivra 48 ans de missions en Amérique et
il deviendra le premier évêque du Texas en 1847 et le deuxième archevêque de la Nouvelle-Orléans en 1861.
C’est l’aventure extraordinaire d’un Ambierlois dans les États-Unis du XIX e siècle que l’association des amis de Mgr Odin va fêter les 9 et 10 juillets à l’église priorale d’Ambierle avec ces événements.



Un médecin parmi les chiffonniers


 

Une vie exemplaire consacrée

aux plus déshérités



« J’ai dormi et rêvé que la vie est toute joie, je me suis réveillé et j’ai vu que la vie est tout service, j’ai servi et j’ai vu que le service est joie ! »
Ce texte de Khalil Gibran illustre parfaitement le parcours du docteur Adel Ghali, égyptien, copte (chrétien).





La survie de nos Bibles



 

Le texte de saint Irénée de Lyon



Précédemment nous avons vu comment trois grands codex ont survécu.
Un codex est un grand livre avec les pages en parchemin écrites sur les deux côtés.
Les codex ont commencé à remplacer les rouleaux pendant les années où Jésus était sur Terre.