Fiche technique



                                             


Pourquoi pas vous ?



Vous aussi avez des idées proches des nôtres à diffuser.
 


Illustration tirée de la 30ème Newsletter de JP.COM
Pourquoi ne pas participer à notre revue ?  Si vous désirez écrire pour le prochain numéro, envoyez vos documents (textes et photos légendées) avant
Le vendredi 25 mars 2019
à
lumiere-sur-la-ville@laposte.net

 






Il s’agit de respecter quelques règles toutes simples

1. Ecrivez des phrases simples et agréables à l'oreille.

 2. Si vous écrivez 300 mots -moins si vous le voulez- vous aurez des chances d’être lu. Les chances seront supérieures si votre article est accompagné d’une ou deux photos (voir plus bas).
En aucun cas ne dépassez 400 mots ! Un conseil en passant : il est plus facile de vérifier la longueur tout en écrivant plutôt que d'attendre la fin et de raccourcir le texte.

3. Quand vous avez fini votre article, repérez une phrase marquante et dynamique pour en faire le titre. Evitez les titres qui n’apportent aucun renseignement ou qui ne "parlent" pas au lecteur (par exemple Sortie du 1er avril). Recherchez plutôt les mots concrets et les verbes.

4. A chaque idée nouvelle, commencez un nouveau paragraphe.

5. Si votre texte présente 4 ou 5 paragraphes, aérez-le en donnant un titre intermédiaire (intertitre) qui annonce les idées fortes suivantes.

6. Finissez par une idée positive pour en faire votre conclusion.

7. N'oubliez pas la signature : Prénom et nom/Pseudo/Initiales/Périphrase qui vous définit.
           

Quelques indications utiles

Si vous utilisez Word 2007 ou 2010, vous connaîtrez immédiatement le nombre de mots en regardant au bas (gauche) de votre écran.




Si vous utilisez une version plus ancienne de Word cliquez sur Outils-->statistiques. Vous êtes renseigné. Comme ci-dessous :


Si vous utilisez Open Office,  cliquez sur Outils-->statistiques.




Quelques règles de ponctuation

Signes simples

La règle est : "signe simple, espace simple" : le signe est "collé" au dernier mot. L'espace se trouve après le signe.

Les signes simples (signes bas) sont :

- la virgule,              

                                                                                             

- le point.                                 

- les points de suspension ...             

Noter qu'il n'y a d'espace ni avant ni après l'apostrophe

Exemple :
Une virgule, un point. La suite... au prochain paragraphe. L'intention était de le donner.

 

Signes doubles

Les signes doubles (signes hauts) sont :
- le point-virgule ;
- les deux points :


- le point d'exclamation                                          

- le point d'interrogation ?                                                     

La règle est : "signe double, espace double" (espace avant, espace après).

Exemple :
Oui ? Non ! Voyez donc : c'est ainsi ; ça ne se discute pas.

 

Parenthèses, guillemets etc.                                                                                          

Parenthèses, crochets, accolades

On laisse des espaces à l'extérieur, mais pas à l'intérieur.

Exemple :
Nous dirons donc (sans insister) que l'on doit respecter les règles de ponctuation (et de typographie).

Exception : pas d'espace entre la parenthèse finale et la ponctuation simple qui suit.

 


Les photos
!


Sauf dans le cas d'une couverture  A4, il est inutile de régler son appareil sur une excellente résolution   : 6M de pixels suffisent très largement.



Lors de la prise de vue, rapprochez-vous le plus possible du sujet. 

                        

Cadrez-le du mieux possible.

Soyez attentif au fond. Un fond négligé peut gâcher la photo et détourner l'attention du sujet.

Si possible, choisissez un fond qui reflète le message à faire passer : par exemple votre sujet dans l'environnement familier décrit dans l'article.

Il vaut mieux une photo trop éclairée que trop sombre.

Vous pouvez, si vous le souhaitez et si vous en êtes capable, retravailler la photo : recadrer, éclaircir, assombrir, contraster.

Pour ce faire, vous êtes peut-être équipé d'un logiciel qui vous est familier. Tant mieux : utilisez-le !

 

Sinon, vous pouvez télécharger un logiciel gratuit très efficace et simple : Photofiltre
en cliquant ici  :   


Quand vous enverrez votre photo, pensez à lui donner une légende. Ce peut être les noms des personnes présentes sur la photo (de g. à dr) que les lecteurs ne connaissent pas, eux. Ce peut être aussi quelques mots qui complètent votre texte.