Dossier



Familles, je vous aime !






L'évangile de la famille


 




Le projet d’amour de
Dieu pour la famille





L’expression « Évangile de la famille » nous vient du pape Jean-Paul II. Parler d’Évangile de la famille, c’est affirmer qu’il y a une bonne nouvelle pour aujourd’hui que Dieu veut dire aux familles.

Une histoire de drone
En se promenant au bord du lac de Villerest, il n’est pas rare d’entendre un bourdonnement dans le ciel et, levant les yeux, d’apercevoir un drone, ces jouets sophistiqués qu’il est à la mode d’offrir en ce moment. Imaginons un de ces drones qui survolerait maintenant Roanne, équipé d’une caméra bien particulière, une caméra qui permettrait de voir la présence de Dieu. Où pensez-vous que ses détecteurs s’activeraient ? Dans quelles zones ? Dans les églises seulement ? La bonne nouvelle que nous apporte la foi chrétienne, c’est que ce drone repérerait non seulement les tabernacles où Jésus est réellement présent, mais aussi chaque endroit où un sacrement est vécu, chaque maison donc où un couple vit du sacrement du mariage, chaque foyer où une famille a choisi de mettre Jésus au centre de sa vie.
L’expression « Évangile de la famille » nous vient du pape Jean-Paul II. Parler d’Évangile de la famille, c’est affirmer qu’il y a une bonne nouvelle pour aujourd’hui que Dieu veut dire aux familles, c’est dire que la famille est bien une bonne nouvelle spécifiquement chrétienne à partager au monde, que la famille nous parle de Jésus et peut être radicalement transformée par lui. Parce que oui, bien vivre la famille n’est pas inné, et les jeunes ont besoin d’entendre au milieu de toutes les difficultés, distorsions de la vérité et contre-témoignages, qu’il y a une bonne nouvelle : exigeante certes, mais belle et correspondant à la soif de leur cœur.
Jean-Paul II répétait avec force lors de ses voyages : « Famille, deviens ce que tu es ! » Qu’est-ce qu’une famille ? À quoi Dieu l’appelle ?

Le projet d’amour de Dieu pour la famille
J’ai rencontré il y a quelques années une famille dont la vie avait été transformée par Jésus. Tout allait bien pour eux à la base : pas de dispute, un peu impliqués dans leur paroisse, des enfants sans difficultés, et une vie professionnelle stable. Il ne leur manquait qu’une
chose, essentielle, le sens de tout cela. Jésus est venu transformer leur vie, il a renouvelé chaque aspect de leur vie par sa présence. Qu’est-ce qui a changé ? Ils ont saisi que s’aimer c’est construire un amour toujours désintéressé et ouvert aux autres. Ils ont saisi qu’en paroisse, ils ne sont pas deux laïcs qui rendent service, mais qu’ils sont en mission de couple. Ils ont saisi que l’éducation de leurs enfants consistait à en faire plus que des gentils garçons, des hommes qui se savent enfants de Dieu et qui ont découvert leur vocation à l’amour. Ils ont saisi, enfin, que même au travail, ils vont en tant qu’époux chrétiens.
À toutes les familles, qui traversent aujourd’hui des défis et des épreuves sans précédent, Jésus vient apporter le Salut.
"La famille et le mariage ont été rachetés par le Christ, restaurés à l’image de la Très Sainte Trinité, mystère d’où jaillit tout amour véritable", nous dit le pape François. La vocation de la famille c’est d’être
à l’image non de la société, mais de la Trinité, de vivre un amour qui soit vrai. Aucune famille n’est parfaite, mais en se laissant éclairer par la lumière de l’Évangile, l’image de la Trinité se fait de plus en plus resplendissante.
Lorsqu’un amour vrai est vécu, il fait de la différence le lieu même de l’unité. C’est donc lorsque l’époux et l’épouse s’aident à être plus homme, plus femme, qu’ils se mettent au service de l’amour.


« Amoris laetitia », la joie de l’amour


 

Tout sur l'amour conjugal

L'encyclique du pape François



Ce long texte, 325 paragraphes numérotés, aborde tous les aspects de la vie familiale avec
ambition mais aussi humilité, réalisme et conscience des fragilités, souci du concret et de
l’efficacité dans l’accompagnement pastoral. On le trouve sur le site internet du Vatican.




« L’amour des mères transformera le monde »


 


Toutes les participantes, en fin de réunion,

repartent ressourcées pour la semaine.


Telle est la conviction des mères qui se réunissent pour « la Prière des Mères »
afin de soutenir leurs enfants, vivant surtout aujourd’hui dans un contexte difficile.
À Roanne, deux groupes se retrouvent régulièrement.
Retour sur rencontre.



La famille des époux divorcés / remariés


 


Un approfondissement de l’exhortation apostolique Amoris laetitia



Le père Gérard Berliet est le coauteur d’un ouvrage sur les divorcés-remariés :
Fidèles jusqu’à l’audace ; divorcés remariés : un chemin nouveau dans l’Église.
Il a accepté de nous éclairer sur ce sujet.


Familya : des propositions au service des familles


 





À TOUTES LES ÉTAPES DE LA VIE, PRENDRE SOIN DE NOS RELATIONS POUR MIEUX S’AIMER



« Familles, je vous aime ! » C’est ce qu’une petite équipe de bénévoles avait dans le cœur quand elle a décidé de se mettre en route pour créer une antenne de la Maison de familles de Lyon à Roanne : la maison Famylia. Explications


La communauté des Bénédictines,
une nouvelle famille !



MÉDECIN OU SŒUR MISSIONNAIRE ?



Telle a été la question que s’est posée avant son engagement dans l’ordre des Bénédictines,
Sœur Pierre-Marie, aujourd’hui, mère abbesse de la Communauté de Pradines.
Mgr Olivier de Germay, archevêque du diocèse, a présidé son élection, le 26 avril dernier.
Elle succède à mère Scholastique. Rencontre.





La vie de famille
lorsque l’enfant se fait attendre



L’amour du couple continue de se décentrer de lui-même



Parmi les quatre piliers du mariage chrétien, nous trouvons la fécondité.
Le couple chrétien est appelé à fonder un foyer pour accueillir les enfants que Dieu lui donnera, les aimer, les élever, les éduquer, les lancer dans la vie et les accompagner.
Quel mystère quand ces desseins sont apparemment contrariés ?





La médiation familiale favorise
la communication entre des personnes en conflit
et le maintien des liens familiaux




Mermettre de retrouver le chemin du dialogue apaisé et constructif



La famille traverse parfois des zones de turbulence que les médiateurs familiaux peuvent aider à traverser. Laurence nous dit comment.




Prière du pape François pour les familles





« Jésus, Marie et Joseph à vous, Sainte Famille de Nazareth, aujourd’hui,
nous tournons vers vous notre regard avec admiration et confiance.
En vous, nous contemplons la beauté de la communion dans un amour vrai ;
à vous, nous recommandons toutes nos familles, afin que se renouvellent
en elles les merveilles de la Grâce.
Sainte Famille de Nazareth, école séduisante du Saint Évangile,
enseigne-nous à imiter tes vertus avec une sage discipline spirituelle,
donne-nous le regard limpide qui sait reconnaître l’œuvre de la Providence
dans les réalités quotidiennes de la vie.
Sainte Famille de Nazareth, gardienne fidèle du Mystère du Salut :
fais renaître en nous l’estime du silence, fais de nos familles des cénacles
de prière et transforme-les en petites églises domestiques.
Renouvelle en elles le désir de sainteté, soutiens la noble fatigue du travail,
de l’éducation, de l’écoute, de la réciproque compréhension et du pardon.
Sainte Famille de Nazareth, réveille dans notre société la conscience
bienveillante du caractère sacré et inviolable de la famille, bien inestimable
et irremplaçable. Que chaque famille soit la demeure accueillante de bonté
et de paix pour les enfants et les personnes âgées, pour qui est malade et seul,
pour qui est pauvre et dans le besoin.
Jésus, Marie et Joseph, nous vous prions avec confiance.
À vous avec joie, nous nous confions. »